Maître d'ouvrage :

PHM Bois

Maître d’œuvre de conception :

DIRIM Architecture

 

Montant prévisionnel des travaux :

150 000 euros HT

 

Durée de l'étude :

avril 2015 - juin 2015

(2 mois)

 

2 logements

sur 3 étages

210 m²

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue d'insertion

Vue d'insertion

VUE1c.jpg

Vue 3D d'ambiance

Elévation Est

Elévation Est

Coupe Est

Coupe Est

Elévation Sud

Elévation Sud

Elévation Ouest

Elévation Ouest

Une maîtrise d'ouvrage dynamique

Une maîtrise d'ouvrage dynamique

PROJET PHM BOIS

Construction neuve / Mission Permis de construire / 2015 / ST-REMY-LES-CHEVREUSE (78)

Mission Permis de construire
d'une maison à ossature bois

 

CONTEXTE

 

C’est un pari un peu fou que se sont donné trois étudiants ingénieurs de l’ENS-Cachan : construire eux-même ou presque une maison en bois, épaulés de leur seul entourage et de leur passion partagée pour la construction.

 

L’édifice sera monté, assemblé, isolé, peint et traité de leurs propres mains. Ils obtiennent vite le soutien de leurs professeurs qui leur permet d’aménager une césure dans leur cursus tout en développant le potentiel pédagogique du projet.

 

 

ENJEUX

 

DIRIM relève ce pari et accompagne les trois étudiants pour la conception de cette maison. Au-delà du simple dossier de permis de construire, la prestation de DIRIM impliquait de permettre aux clients de mieux appréhender le contexte juridique, économique et social de leur projet.

 

Sur le plan technique, le défi consistait à marier deux contraintes a priori opposées : la forte pente du terrain (40%) et l’impératif de simplicité constructive inhérent à l’auto-construction.

 

 

PRESTATIONS

 

Au-delà du seul programme initial, DIRIM aura mis en avant les notions de confort thermique, d’optimisation énergétique et de flexibilité des usages, avec des réponses simples et innovantes adaptées aux contraintes du site :

 

  • trame d’ossature bois simplifiée,

  • dimensionnement des auvents et balcons filants ajusté selon les apports solaires,

  • emploi de panneaux-persiennes coulissants,

  • usage de murs gabions en soutènement.

 

 

RESULTAT

 

Dès le stade de la conception, le projet a suscité l’enthousiasme de l’encadrement universitaire des clients et de l’Architecte des bâtiments de France en charge du secteur, avec un bilan énergétique du projet qui surpasse les impératifs de la RT 2012.