Maître d'ouvrage :

Particulier

Maître d’œuvre de conception :

DIRIM Architecture

 

Montant prévisionnel des travaux :

NC

 

Durée de l'étude :

janvier 2017 - février 2017

(2 mois)

 

3 corps de bâtiments

sur 2 niveaux + combles

300 m²

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Simulation d'intérieur

Simulation d'intérieur

Suite parentale

Suite parentale

Suite parentale

Suite parentale

Salle de bain sur patio

Salle de bain sur patio

PROJET GRANDE RUE

Extension - rénovation / Mission Permis de construire / 2017 / BRANCHES (89)

Rénovation et extension d'une maison de bourg

 

 
CONTEXTE

 

Suite à l'acquisition d'une maison de bourg dans la commune de Branches, dans l'Yonne, notre client a consulté Dirim en vue de mettre sur pied un projet de rénovation afin d'adapter les lieux à un usage résidentiel permanent.

 

L’ensemble est composé d'une maison en pierre datant du XIXème siècle, caractérisée par la qualité de sa modénature en façade. Elle se décompose en deux volumes dont un à usage de grange.

 

Une seconde construction, datée d'après-guerre et construite pour des raisons utilitaires, souffre aujourd'hui de diverses pathologies qui menacent l'intégrité de sa structure.

 

 

ENJEUX

 

Notre client souhaitait profiter des volumes généreux dont bénéficie la construction pour y aménager des espaces agréables à vivre, tirant parti des vues dégagées et du cadre champêtre, tout en intégrant un registre asiatique dans le dessin des espaces intérieurs et l'atmosphère des lieux.

 

Le projet présentait donc un réel défi de mise en cohérence : différents bâtiments, différentes époques et différents besoins en usage.

 

 

PRESTATIONS

 

Après consultation auprès de l'Architecte des bâtiment de France du secteur, le choix de la suppression du bâtiment secondaire s'est montré judicieux, au profit de la mise en valeur des éléments remarquables. Dès lors, le projet s'est constitué sur les éléments suivants :

 

  • création d'une extension dans la continuité du premier bâtiment (hauteurs, pente de toit),

  • réemploi du plan non orthogonal, des axes de symétrie et proportions existantes comme tracé directeur des aménagements intérieurs,

  • création d'un patio à usage de jardin bouddhiste d'inspiration zen, pièce centrale dans l'agencement des pièces, puits de lumière naturelle,

  • usage de procédés de partitionnement de l'espace (parois ajourées / vitrées, variations sur les hauteurs de plafond) pour retrouver une taille humaine tout en préservant les qualités des grands volumes en présence.

 

 

RESULTAT

 

Le permis de construire a été délivré sans réserve et donnera lieu prochainement au lancement des travaux.